le lien entre une maladie de la thyroïde et les troubles de l’humeur

Les hormones thyroïdiennes influent sur le cerveau et les autres organes. Les patients souffrant de dysfonctionnements de la thyroïde se plaignent souvent de problèmes cognitifs et d’humeur. Un lien entre les fonctions de la thyroïde et les troubles de l’humeur a été décrit par le médecin C. H. Parry en 1825 déjà.42 Les techniques modernes d’imagerie laissent supposer que l’hypothyroïdie tout comme l’hyperthyroïdie peuvent entraîner des dysfonctionnements de l’humeur et des troubles cognitifs.41 Les mécanismes à l’origine de ces troubles, en revanche, n’ont toujours pas été éclaircis et ce lien fait toujours l’objet de débats.

Les hormones de la thyroïde jouent un rôle essentiel dans le développement du cerveau du fœtus. Dans le cerveau adulte, elles modulent l’activité du métabolisme. Une sous-production d’hormones thyroïdiennes (hypothyroïdie) peut entraîner des altérations structurelles et fonctionnelles dans le cerveau, comme on le constate dans les dépressions sévères.43 Dans le cas d’une hyperthyroïdie, donc une surproduction d’hormones thyroïdiennes, on constate des changements mesurables des fonctions psychiatriques et neuropsychologiques.44

 

References

  • 43Hage MP and Azar ST. The Link between Thyroid Function and Depression. J Thyroid Research 2012; 2012: 590648 doi: 10.1155/2012/590648
  • 44Pilhatsch M, Marxen M, Winter C et al. Hypothyroidism and mood disorders: Integrating novel insights from brain maging techniques. Thyroid Research 2011; 4 (1): 53. Full text available:http://www.thyroidresearchjournal.com/content/4/S1/S3 Accessed January 2014
  • 45The American Thyroid Association and American Association of Clinical Endocrinologists Taskforce. Hyperthyroidism and Other Causes of Thyrotoxicosis: Management Guidelines of the American Thyroid Association and American Association of Clinical Endocrinologists. Thyroid 2011; 21 (6): 593- 641